IMG_0502_4

Journaliste, rédacteur en chef, chef de rubrique, rédacteur, en poste, freelance, caméraman, écrivain

Depuis 2003, je dirige -à temps partiel- la rédaction du magazine "A part entière" consacré aux personnes handicapées et notamment aux victimes d'accidents du travail et de maladies professionnelles. Il s'agit de l'un des plus anciens organes de presse en France, créé en 1923, par la fédération FNATH, fondée en 1921, et qui s'adresse à plus de 100 000 lecteurs. Les sujets que je couvre en lien avec la Direction de la publication, sont transversaux. Le handicap concerne tous les pans de la société : politique avec enfin la création d'un secrétariat d'Etat rattaché au Premier ministre, social, santé, santé au travail, accessibilité, esthétique, culture, loisirs, histoire, "people"... Dans le même temps, je développe d'autres activités comme celle de reporter web et caméraman sur le site des ASH.

.frise1

Découvrez une (petite) sélection d’actualités, d’enquêtes, de rencontres de personnalités, d'anonymes, valides ou pas, qui forcent l’admiration et représentent autant de parcours de vie remarquables. Toute ma carrière a été guidée par la recherche de sens, illustrant la diversité de l'existence. Je me suis engagé dans les domaines de la médecine, la santé, les soignants… "Le journalisme est un manuel pratique de l'espèce humaine !", écrivait Jean-Marie Poirier. Mon parcours a débuté à Berlin, dès 1990, pour enquêter sur les conséquences de la chute du mur. En 1992, j'ai participé à la création du magazine de Sida Info Service tout en répondant sur la ligne nationale d'écoute et d'information. J'ai écouté 10 000 personnes ! Sans oublier le numéro spécial sida de l’Infirmière magazine en 1995, l’interview du président du Congo pour Afrique-Asie, le témoignage des soignants de "Ground Zero" (New-York, 11 septembre 2001) en tant que correspondant spécial. Et l’interview d’un condamné américain dans le couloir de la mort, Richard Rossi, pour Ouest France suivie de la rédaction d'un livre édité chez K&B en 2006, soutenu par Amnesty international, et préfacé par Françoise Rudetzki.

frise5
Découvrez mon CV - Retrouvez-moi sur agoravox3 linkedin2 viadeo2 twitter2